Retrouver confiance en soi grâce à la méthode des petits pas (podcast et exercice inside)

Première visite ? N'oublie surtout pas de télécharger ton livre
et retrouve confiance en toi en 7 étapes essentielles

La méthode des petits pas

 

Je te retrouve aujourd'hui dans ce podcast (qui était enregistré au format vidéo) pour te parler de la méthode KaiZen, dite des petits pas. Je vais commencer par cette citation : "ne négligez rien, surement une guêpe peut faire saigner l'oeil d'un lion".

Avant d'atteindre l'oeil du lion, la guêpe a dû tourner autour de lui, doucement, avant de l'atteindre. Sûrement a-t-elle dû mettre en place une certaine stratégie, en procédant de la sorte. Pourquoi je te parle de ça ? Tout simplement pour aborder avec toi, la manière dont j'ai procédé pour effectuer certains changements dans ma vie.

Quand j'ai commencé à faire certains changements dans mon mode de vie, ce qui a eu un impact sur toute ma famille elhamdoulilah, j'ai dû procéder étape par étape.

En effet, je n'ai pas été radicale, étant donné les conditions physiques dans lesquelles j'étais, je n'ai pas pu faire comme autrefois. Il fallait que je procède doucement. Un exemple, le grand ménage hebdomadaire ou mensuel, tout faire d'un coup, ce n'était plus possible. Donc, il fallait que j'adapte mon quotidien à mon nouveau corps, à mes nouvelles capacités.

 

Il fallait que je procède autrement.

En Occident, la culture prône le changement radical. On efface tout ; on recommence. Au contraire, la méthode des petits pas, (KaiZen) qui nous vient du Japon et que je pratiquais sans le savoir finalement, va viser à l'amélioration des choses en douceur et progressivement.

Supposons que tu souhaites faire un régime, ou changer ton alimentation. Tu vas y aller progressivement. Dans un premier temps, tu vas retirer un aliment que tu estimes néfaste de ton alimentation, tous les jours ou un jour sur deux. Tu le feras, jusqu'à pouvoir atteindre l'hygiène alimentaire que tu vises. Et tu ne te rendras même pas compte d'avoir avancé considérablement.

Cela a été mon cas, j'ai simplement retiré les sucreries tous les soirs, et puis doucement je les ai retirées de mon alimentation (je m'accorde des jokers, c'est d'ailleurs grâce aux jokers que je tiens, j'en parlerais dans un autre article, l'importance des jokers et/ou récompenses). Puis, doucement, sans que ce ne soit agressif, j'ai retiré toute alimentation à partir de 18h30, maximum 19h les jours où c'est la fête.

Aujourd'hui mon corps est habitué à cette alimentation. J'ai perdu du poids, je me suis stabilisée et surtout je le sens.

Je suis partisane des petits efforts dans la constance plutôt que de grands défis tous les six mois, un an.

 

Le concept est très simple.

méthode des petits pas

Ce qu'il faut noter, c'est qu'il va falloir la mettre dans ta to-do-list puisque c'est une nouvelle action, donc pour t'en rappeler il te faudra justement quelque chose qui jouera ce rôle et c'est la que là to-do-list peut être intéressante. Tous les soirs, tu ajouteras cette nouvelle action à faire le lendemain.

Tu vas te rendre compte, qu'au bout de trois semaines, un mois, tu l'auras complètement intégrée. C'est scientifique. Il y a des habitudes qui mettront plus de temps à s'installer, d'autres qui vont s'installer rapidement, mais en moyenne il faudra compter environ trois semaines avant de remarquer un changement, et qu'une nouvelle habitude soit totalement ancrée.

Toutes ces améliorations quotidiennes sont totalement à ta portée. Au bout d'un certain temps, de quelques semaines, quelques mois, tu vas remarquer que tu es devenue une autre personne. Ce qui est magnifique c'est que ce changement ce sera fait en douceur, sans traumatisme.

 

Quand je regarde en arrière, je me rends compte que je n'avais pas cette vie. Je n'avais pas certaines habitudes aujourd’hui totalement intégrées, je n'avais pas ce caractère, je n'avais pas certains automatismes, et je n'ai pas du tout l'impression d'avoir effectué un changement radical. Je n'ai pas le sentiment de m'être agressée ou d'avoir agressé ma famille.

 

jeracontemavie.com :

 

Cela a été le cas avec le linge, c'était une catastrophe. Véritablement. J'étais envahie. Je ne gérais que rarement (pour ne pas dire jamais). Certaines personnes dans mon entourage savent que j'ai souffert de ça. Je coulais, et je ne voyais pas le bout, je ne savais pas comment faire. Il m'arrivait de me retrouver parfois très très tard le soir à repasser ou ranger quelques vêtements. C'était vraiment difficile à vivre, car en plus j'avais honte. Ça me faisait perdre confiance en moi. C'était terrible. J'ai pris une décision.

Je suis passée à l'action et je m'y suis tenue.

Je me suis décidée à consacrer cinq à dix minutes TOUS les jours pour mon linge. L'objectif n'était pas de terminer en cinq minutes. Non. L'objectif était de faire une action en vue de diminuer le travail lié au linge sale, propre ou à repasser cinq minutes par jour. Alors, s'il fallait sortir la centrale vapeur pour dix minutes, je le faisais, car je devais tenir mon engagement. Il se passait des choses magnifiques, vraiment, je suis émue en écrivant ces mots, c'est que souvent je partais pour cinq minutes et je me retrouvais à tout terminer en une heure de temps.

Cet automatisme, de me dire "juste cinq minutes", ou un pomodori (voir l'article sur la technique pomodoro), m'a sauvée la vie en ce qui concerne mon linge. Puis j'ai fait une découverte.

La source du problème n'était pas que je laisse s'accumuler les vêtements, sales, propres ou à repasser. Non. Le problème était que j'avais clairement TROP de vêtements, que ce soit pour moi, mes enfants, mon époux. Il y avait trop de choix, je me laissais aller, car après tout si je devais mettre la jupe bleue à ma fille alors qu'elle était au sale, ce n'était pas grave, j'en avais une autre dans une nuance différente de bleu. Trop de jeans, de pantalons, de hauts, de pyjamas... Ça laisse du choix, ça fait sortir plusieurs vêtements dans la semaine, dans le mois, ça donne beaucoup de linge. Avec peu, tu laves et ranges vite, car tu n'as pas le choix, simplement.

 

J'ai vidé, j'ai épuré les armoires. Grâce à cette constance (trier, épurer, vider les armoires), je suis fière de moi. Sincèrement, c'était une catastrophe, j'insiste (je cachais les panières de linge, ah oui, j'ai pris une décision aussi. Oui, je ne garde qu'une panière où je peux mettre le linge propre, car autrefois j'en avais plusieurs, je te laisse deviner combien, je ne dis pas, c'est la honte ^^).

 

Si, moi, je l'ai fait, je pense que n'importe quelle personne peut le faire. Grâce à cette méthode j'ai pu effectuer des changement radicaux dans ma vie, mais étape par étape sans m'en rendre compte finalement.

Si tu constates que tu as besoin d'instaurer une nouvelle habitude, faire un changement dans ton quotidien, mais que tu n'y parviens, la méthode des petits pas est adaptée. Tu te rendras compte au bout de quelques mois que tu as été au bout d'un grand projet, sans avoir eu à faire d'efforts considérables.

 

Si tu as un rangement spécifique à faire, utilise la méthode des petits pas. Mets une place une nouvelle habitude, à peine perceptible, comme trier juste une étagère, et stop tu t’arrêtes là. Ce sera ça de fait, ça t'encouragera, et ainsi de suite, tous les jours, et tu réaliseras que tu as tout fait en quelques semaines. On a tendance à se dire "non, si je m'y mets, je m'y mets sérieusement et je finis tout" alors, cela sous-entend, qu'il faut trouver un créneau, faire garder les enfants, ou poser un jour de congé, ou profiter de ses vacances pour faire un truc pas agréable. Alors qu'en mettant en place une petite action pour réaliser ta grande action, tu verras que ce sera très simple.

 

Alors, maintenant, j'ai certaines choses à te dire :

 

Ici tu trouveras le résumé de la méthode des petits pas.

Ici un exercice, je vais te demander de jouer le jeu, de l'imprimer ou le recopier et le faire, si tu as une grande action à mettre en place, mais que tu repousses car trop importante, grande. (rangement, projet d'études, lire un livre, apprendre une sourate, ou entreprise)

Ici, mon adresse mail pour me l'envoyer si tu as besoin, et ci-dessous les commentaires pour en parler ensemble.

Tu peux garder ton exercice pour toi, c'est pour toi que tu le fais, pas pour moi, ou quelqu'un d'autre, mais pour ton bien-être exclusivement.

A toi de jouer !

Pas encore inscrit ? Rentre ton adresse mail pour recevoir les news du blog ! 

 

 

1
5 Commentaires
  • oum abdilleh
    décembre 14, 2015

    Wa alaykoum essalam .
    Inspirant à souhait !! Machallah ma soeur ! Je voudrais te poser une question sur le linge qui te semblera peut-être saugrenue mais j’ai le même pb que toi ( avt lol ) je ne gère plus du tt et je sais que j’en ai trop mais alors comment faire pour savoir quoi jeter quoi garder . Je suis perdue . Quelle est selon toi la limite minimale de ce qui doit être possédé en nombre de vêtements ?

    • lamia
      décembre 15, 2015

      Salamoua’laykoum Oum Abdilleh

      Je pense que cinq pièces de chaque est largement suffisant. 5 pantalons, 5 hauts, ect… C’est comme ca que je fonctionne, avec quelques jokers parfois, seulement je dois débarrasser une ancienne chose quand j’en ramène une nouvelle. Exemple, ma fille m’a demandé des jupes, je me suis débarrassée à l’instant de deux pantalons, puisque remplacés par deux jupes. Si je ne fais pas comme ca, je retourne dans mon ancien comportement TRES très rapidement, à savoir accumuler…

      N’hésite pas à me contacter, si tu souhaites être conseillée, soutenue, coachée dans ta démarche. Ce n’est pas toujours aisé de passer à l’acte, de vider, on a l’impression d’avoir un jour besoin de la chose qu’on jette, mais ce n’est qu’une ruse parmi tant d’autre de Cheytane et/ou notre nafss, qui nous empêche de faire le bien en partageant, donnant, ou jetant les choses inutiles qui nous parasitent l’esprit et nous prennent du temps (laver, trier, repasser, alors qu’on pourrait s’en passer). Moi aussi on me donnait, et je gardais… Enfin, je ne peux que te comprendre, véritablement. J’ai des ressources que je peux partager avec toi sur la question. N’hésite surtout pas à me contacter, je peux véritablement être d’une bonne aide inchaAllah, car je l’ai vécu et je peux te dire qu’avant je ne vivais pas. ^^

  • Sandi
    juillet 22, 2016

    Tres enrichissant mercii

  • oummary
    août 4, 2016

    Salam oukhti, je te laisse un p’tit commentaire pour te dire que j’ai commencé ma première action aujourd’hui 🙂
    J’ai écouté ton podcast cet après-midi…Et j’ai un soucis également avec mon linge…Dans ma reflexion j’avais déjà analysé que j’avais trop de vêtements et j’avais déjà mis en place le fait de mettre une machine en route chaque jour…Pour ce qui est du trop plein de vêtement, j’ai commencé à faire le tri il y a 1 mois et puis j’ai laissé tombé… J’ai encore beaucoup à faire et j’ai l’impression que c’est une montagne ! Alors après t’avoir écouté, j’ai décidé de trier 10 minute par jour ! Dans l’espoir d’arriver à une satisfaction de ma part ….Donc ce soir, j’ai commencé à trier le tirroir à chaussette de mes filles ! Qui ne fermait même plus, Miskin ! Tellement bondé ,Lol ! J’en rigole mais au quotidien ça me déprime…Donc voilà ! J’ai voulu te laisser ce p’tit mot pour te remercier 😉 Le fait de t’entendre m’a redonner une lueur d’espoir et la pêche pour continuer les effort que j’avais commencé… Jazaki Allahou khayran et qu’Allah t’accorde la guérison ma sœur ! Amin.

    • lamia
      août 5, 2016

      Salamoua’laykoum

      Super ! C’est chouette que ce podcast te motive ! Continue sur ta lancée, un pas après l’autre inchAllah ^^

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


WordPress spam bloqué par CleanTalk.

confiance en soi

Marre de manquer de confiance en toi ? Reçois 7 étapes essentielles pour en finir.

x