Je n’ai pas de passion

0 Permalink 0

Première visite ? N'oublie surtout pas de télécharger ton livre
et retrouve confiance en toi en 7 étapes essentielles

Que la paix soit sur toi !

On a toutes une spécialité, une passion.
Il y a celle qui fait de trop bons gâteaux.
Celle qui est super pédagogue, bonne cuisinière.
Il y a aussi celle qui cartonne en organisation : ménage impeccable, enfants nickels, une Bree en puissance quoi.
Puis... il y a les gens comme moi. Les paumées.
Elles savent pas dans quoi elles sont bonnes, d'ailleurs, elles sont bonnes dans rien.
N'excellant nulle part, ce qui leur procure un sentiment d'infériorité à voire toutes ces femmes avec des compétences, des passions ect...
Elles aiment tout et rien à la fois.
Elles sont vite blasées, lassées, s'ennuient, n'ont aucune spécialité mais peuvent cartonner dans un tas de choses à la fois.
Elles sont marrantes, mais s'énervent vite aussi.
Elles sont généreuses, mais faut pas abuser, sinon elles sortent les crocs.
 
Elles aiment bien les enfants, mais un peu de loin.
Elles aiment bien les gens, mais pas trop.
Elles n'ont aucune passion, mais aiment plein de choses.
Elles changent vite d'avis et oublient ce qu'elles aiment.
Elles sont authentiques.
Elles sont vraies.
J'ai longtemps pensé que je n'avais aucune passion, que j'aimais rien de spécial.
Oui, j'aime pas cuisiner, clairement ça me gonfle.
Si j'ai un planning des repas sur 15 jours, c'est pas pour faire ma Bree, c'est bien pour ne pas avoir à penser à ça dans la journée, mais qu'une fois tous les 15 jours.
Et encore, je t'avoue qu'on mange toujours la même chose tous les 15 jours...
Si j'ai désencombré considérablement ma maison, c'est pour avoir le moins de ménage possible à faire, donc là encore, c'est pas du Bree Van de Camp.
Puis, je me suis rendue compte, que j'étais bonne dans une chose.
Je suis bonne pour remonter le moral des troupes.
Je suis douée pour donner la patate.
Je suis calée pour conseiller.
Je suis malade, ma maladie n'est pas facile : vivre avec une coloc' c'est pas l'idéal, elle me freine pas mal, mais elle m'enlève pas ma patate.
J'ai décidé que c'est comme ça que je vivrai avec.
Et j'arrive à transmettre cette patate.
J'ai 32 ans. Et je viens de réaliser que je ne serai jamais fan de pâtisseries, que je ne serai jamais une pro de l'organisation, c'est autant le boxon dans ma tête que sur mon bureau.
Mais je sais aider, et je sais soulager.
C'est chouette de vivre avec ça.
Avec ce sentiment de fierté, car oui, je peux le dire enfin : je suis fière de me sentir utile.
Fière d'aider "ma bande" (je parle de toi ma chère abonnée).
Si mes mails peuvent soulager que l'une d'entre vous, ça me ravie.
Je ne cherche pas la quantité, mais la qualité.
Combien sont-ils à avoir des milliers d'abonnées à leur site, mais pas de relation privilégiée ?
Vous me faites confiance, et pour moi c'est la chose a plus importante qu'il soit.
Et toi ? C'est quoi qui t'anime ? Il n'y a rien de pourri sache-le...
Nous ne sommes pas toutes faites pour être prof, super pâtissières ou sur-kiffant les enfants 🙂
Je ne te retiens pas plus.
PS : n'oublie pas de m'ajouter à ton carnet d'adresse, car parfois mon logiciel balance les mails en SPAM ou indésirables, pas top ^^
PPS : n'oublie pas que je suis à ta disposition, si tu as la moindre question.
0

Cet article n'a pas encore de commentaires.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


WordPress spam blocked by CleanTalk.

confiance en soi

Marre de manquer de confiance en toi ? Reçois 7 étapes essentielles pour en finir.

x