La famille, cette bulle, qui te permet de garder un solide équilibre

0 Permalink 0

Première visite ? N'oublie surtout pas de télécharger ton livre
et retrouve confiance en toi en 7 étapes essentielles

Salamoua'laykoum, Hello, Bonjour

 

Dernièrement, je discutais avec une personne lors d'un événement heureux qui s'est déroulé au sein de ma famille. Cette personne, m'a fait réaliser au fil de notre conversation à quel point la famille était un bien précieux... Le mot est faible. Des parents, des frères et sœurs, pour celles qui ont en plus leur propre famille à elles : un époux, des enfants, des neveux, des nièces...

La famille, ce cocon, qui constitue ta tribu. Ce sentiment d'appartenance qui parfois devient fort dans les moments difficiles. Ce sentiment de faire partie d'un clan, qu'aucune autre chose à mes yeux ne remplacera.

Il y a la famille et il y a les autres : les collègues, les amis, mais aussi les amis qui deviennent la famille. Ces amis qui sont là envers et contre tout. Ces amis, qui quoiqu'il arrive respecteront ton besoin de t'écarter un peu, ces amis, qui comprendront ton besoin de souffler ou à contrario ton besoin de passer un peu de temps en intimité avec eux. En petit comité, c'est-à-dire, juste ton amie, et toi, à boire un thé, avec les enfants qui jouent à côté (ou pendant qu'ils sont à l'école c'est bien aussi, #hahaha).

 

La famille

famille

 

J'ai réalisé, au fil des mois, qu'il y avait une chose essentielle pour ma survie mentale : rester en contact et connectée avec mes sœurs et mes parents. Je ne parlerai pas de mon cocon familial, de mon foyer, pour la simple et bonne raison, que je suis connectée avec eux en permanence, puisque nous vivons ensemble. Là je parle, de ma relation avec mes racines.

 

Plus j'avance dans la vie, plus je réalise, la chance (nirma plutôt) que j'ai d'avoir mes parents présents à mes côtés. D'avoir mes sœurs qui sont là pour moi, et d'avoir aussi la chance d'être là pour elles.

 

Voir notre relation évoluer au fil du temps, en fonction des uns et des autres... C'est juste magnifique.

 

Plus je grandis, plus je réalise que mon plus grand trésor dans cette vie, est ma famille. Je n'en avais pas vraiment conscience. J'avais des parents, des sœurs, c'est normal après tout. J'ai fait le choix de revenir m'installer dans ma ville natale, pour être plus proche d'eux, donc c'était quelque chose de "normal", de "banal" que d'avoir les miens à mes côtés.

 

Normal ? Banal ? Pas tant que ça. Combien sont-ils à avoir une famille, mais ne pas en profiter, faute de temps, de conflits, ou par simple négligence ?

Combien sont-ils, aveuglés par d'autre choses, à ne pas réaliser les trésors qu'ils ont en leur possession ? Finalement, j'étais l'une d'eux... Oui, mes parents sont là... Mais c'est normal après tout, où pourrait-ils bien être autrement ?

 

Voir mes enfants évoluer avec leur grands-parents, avec leurs tantes, ou leurs cousins/cousines, c'est juste un émerveillement.

Je regardais un reportage dernièrement, si ça t’intéresse le voici : http://happyculture-et-vous.fr/happy-bonheur-film-incontournable/ .

Au sujet du bonheur et de leur conception de celui-ci, plusieurs personnes ont été interrogées. Un homme, en Inde, pauvre, sans le sou, sans nourriture tous les jours, expliquait que son bonheur, c'était être en famille. Simplement : son bonheur c'est sa famille.

 

 

Il se sent heureux, quand il est avec les siens, et ce malgré les épreuves. En effet, cet homme est aussi heureux que le citoyen américain moyen... Ça laisse perplexe ? Pas tant que ça. En effet, si tu es convaincue que le bonheur vient de l'intérieur, ce reportage, t’émerveillera mais ne t’étonnera pas...

 

Ainsi, ce documentaire a démontré, que le bonheur est simplement en soi. Il ne s'agit pas d'avoir une belle situation, d'être connu, ou autre. Certes, cela peut contribuer au bonheur. En effet, quand tu as les moyens de nourrir ta famille, cela te fait un souci en moins dans la tête, mais cela ne fera pas de toi un être malheureux ou forcément plus heureux.

 

Une bulle ?

 

Oui, une bulle. C'est comme ça que je vois la famille, je la vois comme une bulle. Un bloc, dans lequel nous vivons ensemble. Une tribu, dans laquelle j'évolue, dans le respect des uns et des autres. Une bulle n'est-ce pas poétique ? Oui, car c'est comme ça que je vois ma famille, comme un beau poème, sans fin. Nous avançons ensemble. Et nous sommes bien. On se fiche du regard des autres sur notre relation. Et je pense que c'est ainsi pour tous. Ce sentiment d'appartenance est si fort que tu ne ressens le besoin de rien d'autre. Le reste n'est que cerise sur le gâteau, alors que le gâteau est déjà si bon.

 

Alors, oui, il y a des hauts et des bas, au sein de la famille. Mais ce qui est magnifique, c'est qu'on sait que c'est une histoire d'amour qui ne se finira jamais inchaAllah. Pour la simple et bonne raison, que nous avons des règles à respecter, et parmi ces règles il y a l'interdiction de rompre les liens. En effet, l'Islam nous interdit de nous tourner le dos entre nous. Alors, cette certitude, cette assurance que nous serons tous liés pour toujours, nous donne confiance les uns envers les autres. Ça n'a pas de prix.

 

Cette bulle est protégée par les règles, par les lois d'Allah, de l'Islam... Voilà pourquoi nous avançons sereinement les uns avec les autres. Nous savons que chacun d'entre nous connais ses limites, respecte les mêmes règles, nous sommes tous sur la même longueur d'onde. Cela ne nous empêche pas d’être différents, encore heureux !

 

Mais nous regardons dans la même direction et ça nous suffit pour être unis, en plus du fait d'être liés par un lien incassable qu'est le lien du sang.

 

Un équilibre

 

Mais en quoi, comment la famille te permet-elle d'avoir cet équilibre ?

Simplement parce que c'est une donnée qui ne change pas, une donnée régulière. Ta famille est là, et puis c'est tout. Tu dois t'adapter à ta famille, tu dois faire en sorte qu'ils soient heureux, et n'est-ce pas déjà un premier objectif de vie ? Se coucher le soir, avec la satisfaction d'avoir fait sourire ta maman, fait rire ton père, joué avec tes enfants ou discuté avec ta sœur, n'est-ce pas déjà une chose magnifique de faite ?

 

Quand tu as l'impression de n'avoir rien fait de productif dans ta journée, de ne pas avoir rempli toutes tes obligations de maman, d'épouse, de working girl, tu as été là. Là pour quelqu'un qui compte pour toi et pour qui tu comptes. Voici l'équilibre. Voici la stabilité, qui te permet de ne pas te sentir "inutile", qui te permet de ne pas te dire "pff j'ai rien fichu aujourd'hui" et de déclencher toute une avalanche de sentiments négatifs... Pas top hein ?

 

La maladie dans tout ça ?

 

Cette prise de conscience n'est pas arrivée comme par magie. Comme je dis souvent la sclérose en plaques est comme une paire de lunettes qu'Allah m'a posé sur le nez. Par son biais, je vois la vie autrement. Quand le diagnostic est tombé, j'ai eu ce besoin de m'isoler, puis rapidement j'ai eu ce besoin de "fusionner". Il me fallait du concret, quelque chose de solide, puisque j'étais perdue. Ma famille elle, n'était pas perdue. C'était une valeur sure. Elle était là, et elle ne risquait pas de bouger.

 

Alors si toi aussi, tu es malade, tu as un syndrome quelconque, si tu souffres de fibromyalgie, tu es anémiée, diabétique, déprimée, ou que tu as aussi la SEP, sache qu'il existe une valeur sûre dans ta vie : ta famille, que ce soit ta famille que tu as créée (bi idhniLlah), celle d'où tu viens, ou celle que tu estimes être ta famille (amies, voisins). Ta famille t'aime, et ça ne changera pas. Tu es importante pour eux, et ça ne changera pas...

 

N'hésite pas à me dire ce que tu en penses en commentaire, et à partager cet article, peut-être fera-t-il du bien à quelqu'un dans ton entourage.

 

Il est fort probable que tu ai quelqu'un autour de toi qui est malade mais qui ne le dis pas, et ce quelque soit la raison...

 

 

Pas encore inscrit ? Rentre ton adresse mail pour recevoir les news du blog et lire mon prochain article ou ma prochaine interview ! 

 

 

 

 

0

Cet article n'a pas encore de commentaires.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


WordPress spam bloqué par CleanTalk.

confiance en soi

Marre de manquer de confiance en toi ? Reçois 7 étapes essentielles pour en finir.

x