Comment changer ? Deux concepts fondamentaux

2 Permalink 4

Première visite ? N'oublie surtout pas de télécharger ton livre
et retrouve confiance en toi en 7 étapes essentielles

Hey !

Salamoua'laykoum, Hello, Bonjour !

 

Beaucoup d'entre nous pensent qu'il est impossible de changer. Ou au mieux se demandent : comment changer. Comme si, nous étions nés ainsi, et basta. Ce que nous sommes est ce que nous sommes, et ça ne changera pas. On subit finalement. Comme si une force, en nous, nous empêchait de changer quoiqu'il arrive. SoubhnaAllah !

 

comment changer

Beaucoup pensent que le changement demande un temps phénoménal, qu'il faut y aller doucement... Que ça prendra des semaines, des mois... Des années. C'est juste une fausse croyance (j'en parlerai plus tard des fausses croyances inchaAllah, je t'expliquerai en détail ce qu'elles sont et en quoi elle nous maîtrise à bien des égards).

Nous sommes maîtres de nos pensées, donc maîtres de ce que nous faisons, de notre destinée (bi idhniLlah bien-sûr ^^)

Ne jamais oublier que c'est Allah qui a écrit notre Qadar, certes, MAIS n'oubliez pas qu'Allah nous a doté du libre arbitre. C'est une grosse bêtise de dire, Allah m'a créé comme ça, c'est tout.

 

 Les histoires des Prophètes, du Prophète sala Allahou raleyhi wassalam, des compagnons, en sont une preuve... Ils sont à bien des égards des exemples pour nous.

 

C'est SUPER simple ce que je vais te dire, mais les choses les plus simples, sont souvent les plus profondes... Comment changer ? Pour ça, il ne faut pas passer par quatre chemins, mais seulement deux . Disons, deux étapes ^^

 

Alors, comment changer ? Tu vas devoir faire un travail, les choses n'arrivent pas seules, d'un claquement de doigts.

 

1/ Il faudra que tu associes ta situation actuelle à une sensation de mal être.

 

C'est comme un entrainement, finalement tout n'est qu'une question d'habitude, une question d'entrainement. Associe, ta situation actuelle, le fait de ne pas pardonner par exemple, le fait de se vexer pour rien, le fait d’être une personne qui voit les choses mal ou qui prête de mauvaises intentions aux gens, cette partie de ta personnalité, associe-la à une sensation de mal être extrême.

Ou alors, la procrastination tiens (clique), associe la à une sensation de très grand mal-être. Finalement, c'est vrai, on souffre d'être une personne qui ne pardonne jamais, d’être une personne qui se vexe pour rien, ou une personne qui procrastine. Alors fais comme si c'était super douloureux (imagine une douleur physique) d'être comme tu es. Tu voudras forcément te détacher de cette sensation. C'est même sur et certain. Souvent, quand on ne veut pas changer, c'est par crainte.

Quelle crainte ? Celle d'éprouver un mal-être, une douleur, un inconfort encore plus grand que ce tu vis actuellement. Tu visualises un peu ? Alors, souvent, quand tu te dis : "bon je vais arrêter un peu là. Je dois absolument le faire.".

C'est la plupart du temps parce que tu n'as pas le choix. Tu subis, tu ne choisis pas, de changer une situation, une partie de ta personnalité sur le long terme, mais juste sur le coup, car tu n'as pas le choix. Tu es au pied du mur, et c'est temporaire, de toutes manières. C'est triste.

L'exemple de la procrastination est parfait. Tu es au pied du mur, obligé de faire la chose, tu la fait, mais au fond, ça ne te disais rien. T'étais bien confortable à ne rien faire.

Alors tu continues ta vie ainsi. A faire les choses que par obligation, dans l'urgence, sans te donner le choix, de faire ou pas. Tu subis ET la procrastination, ET le fait d’exécuter une tâche indispensable.

 

Le deuxième concept est d'imaginer l'inverse.

 

2/ Imagine dans quel état tu seras quand tu te seras débarrassé de tous ces sentiments négatifs. Changer, deviendra une priorité...

 

Louise Hay dit : Changer signifie que nous nous affranchissons des sentiments d'isolement, séparation, solitude, colère, peur et souffrance.

 

Alors imagine quand tu te seras débarrassé de tous ces sentiments, comment tu te sentiras ? Léger, libre, affranchi... C'est le terme, affranchi...

Comment changer ? Changer, ne demande pas du temps, c'est la décision qui prend du temps. Une fois que tu l'as prise cette fameuse décision, alors c'est très rapide.

Par exemple, si tu veux arrêter de mal manger, associe un maximum d'images négatives représentant ta situation de mauvais mangeur. Visualise les effets du gras sur ton corps. A titre perso, il y a beaucoup d'aliments que je ne peux plus introduire dans ma bouche. Quand je les vois, je vois du poison. Je les vois rentrer dans mon corps, aller dans mes veines, pourrir mes organes.

Ça me stoppe tout de suite. Je m'imaginais aller beaucoup mieux sans ces aliments. Je m'imaginais ne plus avoir certains problèmes de santé.

 

Maintenant, ma décision par rapport à certains aliments est prise, donc je n'ai meme plus besoin de visualiser pour être convaincue. 🙂

Mais avant tout, il faut que tu aies une vision très claire de ce que tu veux.

 

 

Comment changer ? Pourquoi tu veux changer ? Pourquoi lis-tu cet article ? Pourquoi certaines choses te motivent ?

Quand tu auras une vision bien claire de tout ce que tu souhaites concernant ton futur changement inchaAllah, alors tu pourras engager le processus de prise de décision.

Si tu as bien compris en quoi consistent ces deux principes, comment prendre ce chemin, alors tu contrôleras ta vie.

Tu accéderas au changement tant souhaité, la vie ne te mènera plus par le bout du nez. Tu ne subiras plus.

Il faut absolument, que tu fasses en sorte de fuir ce qui cause le mal-être et recherche le bien-être.

 

Ça paraît simple dit comme ça, mais : les choses les plus simples, sont souvent les plus profondes.

 

Alors ? A quand ce changement ? N'hésite pas à m'en parler en commentaires !

 

Pour aller plus loin :

 

 

 

 

 

Crédit photo : Flickr

Pas encore inscrit ? Rentre ton adresse mail pour recevoir les news du blog ! 

 

 

4
2 Commentaires
  • on-ze-road
    mai 19, 2015

    Assalamou aleykoum,

    Je vais m’ appliquer a cette methode in cha Allah, elle me parle bien! Cela fait un moment que je fais beaucoup d’efforts pour vivre la vie a laquelle j’aspire vraiment; et me reformer serieusement, a petit pas. Al hamduliLlah, j’ ai fait quelques progres, mais de nombreux defauts sont encore là :-(. BarakaLlahou fiki Lamia!

    • lamia
      mai 21, 2015

      A’laykoum assalam On-ze-road

      Bienvenue ! Applique, et reviens nous dire quels changements tu as notés, les difficultés, les facilités, les remarques.

      Wafiki !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


WordPress spam bloqué par CleanTalk.

confiance en soi

Marre de manquer de confiance en toi ? Reçois 7 étapes essentielles pour en finir.

x