Comment avancer quand tu es malade ? (podcast)

20 Permalink 7

Comment avancer quand tu es malade ?

Reçois gratuitement ta fiche-mémo avec tes 3 conseils applicables tout de suite
(même si tu as un coup de mou)

Voici deux mois quasiment jour pour jour que je n'ai rien publié. Il y a eu le Ramadan dans un premier temps. Puis il m'est arrivé une aventure. Aventure : car pour moi c'est une aventure, une expérience et non autre chose.

Ma colocataire est venue me rendre visite alors que j’avais à peine terminé de fêter la fin du ramadan avec mes enfants. J'ai été prise par des fourmillements qui ont commencé par le bout de mes doigts puis mes mains, mes bras, mes jambes et enfin je ne pouvais plus tenir debout.

Alors que je m'étais lancé dans plusieurs projets, que des personnes comptaient sur moi me voici à l'hôpital. Comment avancer quand tu es malade ?

 

Une claque

Quand je suis arrivée à l'hôpital pour moi c'était une évidence que je n’allais pas dormir... que je n'allais pas être hospitalisé.

Pour tout te dire je me suis rendue à l'hôpital pour programmer une hospitalisation de jour comme j'ai l'habitude de le faire quand je suis visitée par ma colocataire. Hélas une fois arrivée sur place les examens n'étaient vraiment pas bon ils ne pouvaient pas me renvoyer à la maison.

Je n'avais rien préparé ni vêtements ni sac ni affaires de toilette et encore moins mes enfants. En effet pour moi c'était une visite de courtoisie pour un petit examen de contrôle et revenir deux jours plus tard pour avoir mon traitement, par intra-veineuse.

Tu fais des plans et Allah en décide autrement…

Mes projets étaient mis entre parenthèse, je devais me consacrer à ma santé… Pour de vrai.

Les premiers jours étaient mal vécus. Car en plus de ma poussée de sclérose en plaque, le personnel médical était affolé par une autre pathologie que j’ai…

 

Des minutes dans les secondes

J’avais l’impression que ma vie était sur pause. A l'hôpital... tu as véritablement l’impression que le temps s’arrête. Tu as l’impression pendant tes moments d’éveil qu’il y a des minutes dans les secondes… Extrêmement fatiguée, je ne pouvais même pas lire… Je dormais énormément. En effet, dès que j’ouvrais un livre ou une page internet pour lire un article, je piquais du nez…

 

J'étais en colère...

Mais cette colère n'a pas duré longtemps.

. Je suis heureuse et ça se sent... Je sens que mes écrits font du bien. Et s'ils n'aident que dix personnes et bien ma foi, c'est chouette, je m'endormirai heureuse.  Depuis mon lit, je continuais de conseiller des femmes atteintes de sclérose en plaque ou pas... Depuis mon lit d’hôpital, je continuai d'inspirer des lectrices, des femmes qui sont abonnées à la page de Sep'Possible sur Facebook.

Reçois gratuitement ta fiche-mémo avec tes 3 conseils applicables tout de suite
(même si tu as un coup de mou)

Avancer quand tu es malade.

Comment avancer quand tu es malade

Nous malades (tout de suite ça fait gang ça nan ?), nous avons deux fois moins de temps à perdre. En effet, quand tu vas bien, tu dois faire un max pour en profiter. Le temps est précieux, et tu dois faire en sorte de ne pas en perdre une miette. Quand tu es en rémission, tu sais que ça peut être de très longue durée, comme de très courte durée, donc tu fais en sorte de ne pas regretter le moment où tu étais bien quand tu es clouée au lit. Tu veux la suite ? Avec plaisir, mais de vive voix, car taper sur le clavier, me fait énormément souffrir, mais comme c'est mon activité préférée je voulais le faire.

Ça me fait du bien, je trouve ça plus intime, plus personnel et surtout parce que les écrits restent... A tout de suite, et pour toi qui ne lis pas l'article (un peu bête ce que je dis là non ? LOL) je reprend tout depuis le début dans le podcast.

 

Reçois gratuitement ta fiche-mémo avec tes 3 conseils applicables tout de suite
(même si tu as un coup de mou)

7
20 Commentaires
  • Nadia
    août 1, 2016

    Barak allaho fiki Lamia pour ce partage, j’en ai les larmes aux yeux.
    On mène souvent une vie à 100 à l’h jusqu’à ce que la vie en décide autrement et que tout bascule du jour au lendemain.
    Ce type d’expérience est riche en enseignements et permet de se forcer à prendre du recul et un peu plus de temps pour soi.
    Tu es forte et je t’admire.
    Bonne continuation à toi, Allahi chafik ou hafdhek.

  • Mehdi BELHOCINE
    août 1, 2016

    Super initiative pour les podcasts ! Courage et continue comme ça Lamia 😉

  • Hakima
    août 1, 2016

    Salam aleykoum,

    Je trouve ça bien de partager ton expérience, car on vit toutes et tous des épreuves … et comme tu dis à la fin de ton podcast tu n’as peut être pas avancée dans tes projets sur le plan matériel mais tu as à présent un autre état d’esprit.
    Je pense que quand ça devient difficile on remet plein de choses en ordre, on retrouve un certain sens des priorités et en l’occurrence on à tendance à retourner à l’essentiel, à mieux s’écouter ( et donc mobiliser ses forces au bon moment) : mentales ou physiques), ce qui nous redonne une nouvelle énergie ( ce qui est en soi une autre forme d’avancée « qualitative » et à l’origine justement des avancées matérielles futures).
    Personnellement, je me mets tellement la pression (pour bien faire, pour maîtriser les choses le plus rapidement ( alors qu’elles demandent du temps je le sais)), plus ma crainte de ne pas être à la hauteur, que je suis entrain de gâcher un moment qui pourrait être des plus épanouissant. Je le vois mais je ne sais pas quel levier activer pour enfin faire les choses avec plaisir efficacité et sérénité…. j’arrive à conseiller les autres mais quand ça me concerne je ne suis pas à la hauteur….
    Donc sincèrement le courage et la force que tu développes sont admirables ( ma sha Allah), même sans être disponible à 100% physiquement si ton mental y est tu peut être un moteur énorme pour toi et ta famille, et c’est ce que je te souhaite in sha Allah.

    • lamia
      août 1, 2016

      Salamoua’laykoum Hakima

      Barak Allahou fiki ma chère soeur 🙂

      Tu devrais peut-être pratiquer la méditation ? Si ce n’est pas déjà fait… ca permet de se recentrer <3

      Sincèrement, merci pour ton commentaire <3

      • Hakima
        août 1, 2016

        Effectivement ça ne peut que faire du bien pour reprendre les choses plus posément in sha Allah! Je vais le faire.
        Merci à toi en tout cas, ton expérience déjà me donne une belle leçon de courage.

  • Valérie Meriem
    août 1, 2016

    El HamdouLilah chère oukhti et continue à avancer avec cette sagesse, cette confiance et cette joie
    InchaAllah
    Belle continuation à toi …

  • Oum Assiya
    août 2, 2016

    salam alaykoum, en plus ce matin je pensais a toi je me suis dis il faut absolument qu je prenne tes news kheir inchallah. Allahishafik. moi aussi en ce moment c’est pas le top de ma forme mais tout de même moins pire que les étés précedents. prends soin de toi. bisous

    • lamia
      août 2, 2016

      A’laykoum Assalam

      Tu as la SEP aussi ? Allahi chafiki ! Ici c’est l’été le plus difficile depuis quelques années elhamdoulilah mais pas dans la tête 🙂

  • Madina
    août 2, 2016

    Ma chère Lamia,

    Merci encore une fois de partager avec nous ton expérience, ton message est plein d’émotion et de courage, je vais te faire une confidence : très souvent j’oublie que tu es malade et je vais te donner les raisons, tu imagines bien que ce n’ai pas un souci de mémoire, tu es une personne forte, tu nous transmets ton courage et ta persévérance en toute circonstance, tu es pétillante et joyeuse à chaque épreuve, par tes partages tu aides ceux qui sont très malades, ceux qui le sont un peu moins et même ceux qui sont peut-être en bonne santé, tu trouves les bons mots, les jolies paroles et tu as le sourire en permanence
    Alors parfois, tu es fatiguée, tu as moins envie de sourire, tu es un peu lasse mais tu rebondis toujours, tu ne te laisses pas abattre et tu continues ton petit bonhomme de chemin.
    Tu es une personne admirable, ne change pas, je te souhaite le meilleure

    • lamia
      août 2, 2016

      Chère Madina

      Tes paroles sont très réconfortantes et me touchent énormément… Amine et merci encore 🙂

  • marianne
    août 5, 2016

    Trés bel article Samia. Baarakallahoufiki pour ce partage

  • Marie
    septembre 2, 2016

    Continue d’avancer comme ça, et le mieux c’est qu’en même temps tu fais avancer les autres. C’est vraiment très beau !

  • Nouara
    septembre 5, 2016

    Salam alaykoum Lemya .Allahi chafiki….oukhty.Je t’embrasse très fort .Tu es très courageuse Allahi BARIK.Je suis là si tu as besoin.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


WordPress spam bloqué par CleanTalk.